Le Saké est-il un alcool fort ?

Dernière mise à jour : 7 nov. 2019


Lors de l’exposition universelle de Paris en 1900, la délégation japonaise rassemblait cinq constructions, dont un pavillon de saké. C’est ainsi que le Saké japonais a été introduit à Paris et a commencé à séduire la population locale. Lors de sa destruction, nul endroit n’en distribuait, mais la demande était toujours présente. C’est alors que dans les années 1970 avec le boum de la restauration asiatique, les restaurants chinois ont répondu à cette demande en proposant en effet un Saké, mais un Saké chinois. La grande différence c’est que cet alcool est issu de la distillation et non de la fermentation comme les Sakés japonais. C’est pour cette raison que pendant longtemps en France, dans l’esprit général, le saké est un alcool fort !


Pour rappel les Sakés sont donc issus de la fermentation est sont titrés entre 15 et 18%